November 24, 2014

Les Dix Tableaux Zen du Dressage du Bœuf - Version 2

Poème de Kuo An Zhe traduit du chinois par Kaku-an

Version française du Rév. Shi Chuan Guang

nip1f

1. A la recherche du Bœuf

Seul dans le pays sauvage, perdu dans la jungle
Il cherche, il cherche.
Eaux bouillonnantes montagnes lointaines
Cheminement sans fin.
Epuisé désespéré il ne sait où aller
Il n'entend dans le soir que le chant des cigales dans le bosquet d'érable
kuoan1



nip2f

2. Des traces

Le long du torrent et sous les arbres, des traces dispersées.
Les herbes odorantes poussent dru.
Passée par là?
Ou déjà loin?
La Bête erre-t-elle au delà des collines?
Nulle part cachée
Quelque part elle se dresse
Les naseaux levés au ciel.
kuoan2



nip3f

3. Le Bœuf est là

Sur une branche là
Un rossignol perché chante à plein gosier.
Chaud soleil brise apaisante.
Au bord de l'eau des saules verts.
Le Bœuf est ici, c'est lui. Il ne se cache point.
Sa tête superbe ornée de cornes majestueuses
Quel peintre saurait l'esquisser?
kuoan3



nip4f

4. La capture

Avec toute la force de son être
L'homme a fini par attraper la Bête Sauvage
Puissante indomptable
Qui par moments fait mine de se calmer.
Et voici qu'elle s'échappe et se perd
Dans la brume impénétrable d'une passe de la montagne.
kuoan4



nip5f

5. Le dressage

L'homme ne lâchera plus désormais ni le fouet ni la longe
De peur que la Bête ne s'enfuie vers un territoire inextricablement souillé.
Attentivement dirigé
Le Boeuf se montre franc et docile.
Alors sans chaîne, sans attache, il suit de lui-même le bouvier.
kuoan5



nip6f

6. Retour à la maison

A califourchon sur la Bête, voici l'Homme tranquille
Qui chemine vers la maison.
Dans le brume du soir.
Au loin le son d'une flûte.
Il chante un air en mesure.
Son cœur est plein d'une joie indicible.
Ce qu'il est à présent,
Ceux qui le savent doivent-ils le dire?
kuoan6



nip7f

7.Le Bœuf a disparu. L'Homme est seul

Monté sur la Bête il a atteint la maison.
Le Bœuf a disparu
Effacé, à jamais absent.
L'Homme serein assis
Tandis que le soleil est déjà haut dans le ciel
Reste là calme à rêver.
Sous le toit de chaume sont remisés la longe et le fouet désormais inutiles.
kuoan7



nip8f

8. Hors de vue L'Homme et le Bœuf

Il n'y a plus que vide ;- vides le fouet, la corde
L'Homme et le Bœuf.
Qui peut donner acte de l'infini du ciel?
Par dessus le fourneau ardent,
Nul flocon de neige ne peut se déposer.
Quand les choses ainsi se concluent
L'esprit du vieux maître est présent.
kuoan8



nip9f

9. Retourner à l'Origine, revenir à la Source

Retourner à l'Origine, revenir à la Source
C'est déjà un faux pas !
Mieux vaut rester chez soi aveugle et sourd
Sans trouble sans affaire
Assis dans une hutte
Sans rien connaître du dehors.
S'accorder au flux du torrent qui s'écoule
Vers on ne sait où.

Et les fleurs s'épanouissent si rouges
Eclatantes.
Pour qui sont elles?
kuoan9



nip10f

10. Entrer dans la Cité, mains tendues à la béatitude

Poitrine dénudée pieds nus
Il arrive sur la place du marché
Barbouillé de fange et de cendres
Et il sourit!
Nul besoin du pouvoir miraculeux des dieux.
Voici qu'il avance la main
Et les arbre morts se couvrent de fleurs.
kuoan10