July 23, 2014

Mohammed et l`outremangeur

Traduit de l' anglais par D. Galuchon

Husam demande que l' on débute le Livre V.
Ziya-Haqq,Vérité rayonnante,
Husamuddin, Maître des Maîtres Purs,
si ma gorge humaine n' était donc pas si étroite,
je ferais ta louange comme elle devrait t`être faite,
dans un langage tout autre que celui des mots,
mais un oiseau domestique ne sera jamais un faucon.
Nous devrions mélanger le vernis dont nous disposons
avant de finalement le brosser.

Ici je ne m' adresse pas aux matérialistes. Quand je mentionne Husam,
je vise ceux-là qui, eux seuls connaissent les secrets spirituels.
La louange n`est finalement que l' ouverture des rideaux,
dans le but de laisser entrer les qualités.
Le Soleil, bien sûr, n' est pas impliqué dans ce que j`exprime ici.

Celui qui loue, en réalité fait la louange sa propre personne,
en disant de facon implicite "Mes yeux sont limpides".

De même, celui qui critique, se critique lui-même, disant de facon implicite
"Je ne vois pas très bien, mes yeux sont comme irrités."

N' ayez pas pitié pour qui veut être le Soleil,
le vrai Soleil, celui qui rafraîchis ce qui est pourri.

Et n' enviez donc jamais, celui qui veut être ce monde.

Husam est le Soleil dont je parle ici.
Il ne peut pas être compris ni expliqué de l' esprit,
on trébuchera et bégayera si on tente un tant soit peu de le faire.
Ce n'est pas un raison de cesser d' avaler l' eau de pluie,
parce que tu ne peux en boire toutes les gouttes qui tombent.
Si la noisette du mystère refuse de s' ouvrir,
laisses-moi au moins en toucher la coquille.

Husam, rafraîchis mes mots, tes mots.
Mes mots ne sont qu' une pelure sur ton savoir,
une atmosphère terrestre sur tes immenses espaces.

Tout ce que je dis ne décris qu' une seule chose, Toi,
ainsi, quiconque entendra ces mots ne pleureras point,
qu' il n' aie eu aucune chance de te regarder.

Ta présence me tire hors de la vanité,
des imaginations et de l' opinion.

La crainte est le beaume qui va guérir nos yeux.
Et une écoute fine et attentive.

Tiens-toi à découvert comme une dattier qui élève les bras.
Ne creuse pas des trous de souris dans le sol,
tergiversant depuis un labyrinthe doctrinal quelconque.

Ce wouf-wouf intellectuel t' enveloppe et t' aveugle.
Et quatre autres caractéristiques t' empêchent aussi d' aimer.
Le Coran les compare à quatres oiseaux. Donc crie `Bismilah`,
et coupe les têtes de ces vilains volatiles.

Le coq de la luxure, le paon du désir d' être fameux,
le corbeau de la possessivité, et le canard de l' urgence.
Tue-les, et fais les renaître sous une autre forme,
une forme modifiée et innofensive.

Il y a un canard au-dedans de toi.
Son bec ne connaît jamais de repos,
fouillant dans l' humide comme dans le sec,
tel un voleur dans une maison vide,
qui fourre tous les objets dans son sac,
perles, pois chiches, ou n'importe quoi ...
pensant sans cesse "Il n' y a plus de temps. Je n' aurai jamais une autre chance."

Une personne vraie est plus calme, plus delibérée.
Il ou elle ne s' inquiète aucunement des interruptions.

Mais ce canard a tellement peur de manquer quelque chose,
qu' il en perd toute générosite, et augmente dramatiquement
sa capacité d' absorber de la nourriture.

Une grande troupe d' incroyants vint un jour voir Mohammed,
en sachant bien qu' Il allait tous les nourrir.

Mohammed dit a ses amis: "Divisez ce invités entre vous,
et veillez donc à leurs besoins.
Puisque vous êtes tous et chacun emplis de moi,
ce sera comme si j' étais moi-même leur hôte.

Chaque ami de Mohammed se choisit un invité,
mais il y avait un gros bonhomme laissé pour compte.
Il se tenait dans l' entrée de la mosquée,
telle une épaisse bavure sur le bord d' une tasse.

Alors Mohammed invite l' homme dans sa propre demeure,
Cet énorme fils de Turc se met alors à manger tout ce qu' il trouve,
le lait de sept chèvres et de la nourriture pour dix-huit personnes.

Les gens de la maisonnée étaient furieux. Quand l' homme se retira au lit,
la servante claqua la porte derrière lui, et la verrouilla avec une chaîne,
par colère et ressentiment. Peu après minuit, l' homme ressentit alors
plusieurs besoins simultanément.

Mais il y avait cette porte! Il la forca, mit une lame à travers la fente. Rien n`y fit.
L' urgence s' accrût. La pièce se contracta.
Il retomba dans un sommeil confus et dans des rêves d' endroits désolés,
tout en étant lui-même intérieurement comme un endroit désolé.

Ne rêvant plus ainsi que de lui-même, il s' en tamponne une grosse quantité,
et puis encore une autre grosse quantité ...

Mais il reprends assez conscience pour savoir que les couvertures
qu' il serre autour de lui sont pleines de merde. Et il se met
à trembler, avec des spasmes de honte qui empêchent normalement
les gens de faire de telles bêtises.

Il pense: "Mon sommeil est pire que l' état de veille.
L' état de veille est seulement empli de nourriture,
mon sommeil quant à lui, est rempli de ceci ...

Finalement, il pleure, amèrement embarassé,
attendant l' aube et l' ouverture des portes,
espérant seulement qu' il puisse sortir en douce
sans que personne ne le voit ainsi.

J' abrège un peu... La porte s'ouvre. Il est sauvé.
Mohammed vient à l' aube. Il ouvre la porte
et se rend invisible afin que l' homme ne se sente pas honteux,
et pour qu' il puisse s' échapper et se laver,
sans avoir eu à faire face à celui qui a ouvert.

Quelqu' un qui, comme Mohammed, est totalement absorbé en Allah,
peut accomplir une telle chose. Ayant vu tout ce qui s' était passé dans la nuit,
Mohammed se retient de laisser sortir l' homme,
pour que tout ce qui devait arriver, arrive enfin.

Beaucoup d' actes qui semblent cruels,
proviennent au fonds d' une amitié profonde.
Et bien des démolitions sont en réalité des rénovations.

Plus tard, un serviteur indiscret montra le linge de lit a Mohammed
"Regarde ce que ton invité a fait!"

Mohammed sourit, lui-même un pardon offert à tous les êtres
"Apportes-moi un seau d' eau ..."

Tous sursautent, "Non! Laissez-nous faire ceci,
Nous vivons pour vous servir et c' est le genre de tâche qui nous
occupe. Votre tâche à vous, c' est le développement du coeur."

"Je sais, mais ceci est une occasion extraordinaire".

Une voix intérieure lui dit "Il y a une grande sagesse
à laver ces lingeries. Lave-les."

Entretemps, celui qui a souillé les couvertures et a fui,
revient vers la maison de Mohammed. Il a oublié
une amulette qu' il portait depuis toujours.

Il entre et voit les mains de Dieu, en train de laver
ses couvertures incroyablement sales.

Il en oublie son amulette. Une grand amour entre soudainement en lui.
Il déchire sa chemise. Il se frappe la tête contre le mur et la porte.
Le sang coule de son nez.

Les gens accourent des autres pièces de la maison.
Il se rétracte "Allez-vous en". Il se frappe la tête.
"Je n' ai pas de compréhension." Il s' agenouille devant Mohammed.
Vous êtes tout. Je suis un misérable petit morceau ...
Je ne puis vous regarder. Il ne bouge plus et tremble de remords

Mohammed se penche, le prends,
le caresse, puis ouvre sa connaisance intérieure.

Le nuage pleure, ensuite le jardin fleurit
Le bébé pleure, et le lait de la mère coule a flots
L' infirmière de la création a dit "Laissez-les pleurer un bon coup."

Pluie tombante et soleil brûlant s' entrecroisent à tour de rôle
dans le but de nous faire croître. Chauffe ton intelligence à blanc,
et laisses scintiller ton chagrin, ainsi ta vie restera fraîche.
Aie les larmes faciles comme un enfant.

Laisses tomber les besoins corporels et s' accroître les décisions de l' âme.
Réduit ce que tu donnes à ton moi physique,
Ton oeil spirituel commencera à s' ouvrir.

Quand le corps se vide et demeure vide,
Dieu le remplit de musc et de rosée.
Ainsi l' homme se débarasse de ses selles pour recevoir la pureté.

Ecoute les Prophètes, et non pas quelque adolescent
Les murs et fondations de la vie spirituelle
sont faits de discipline et de renoncement à soi.

Reste avec des amis qui te soutiennent dans cette voie
Discute avec eux des textes sacrés
comment tu progresses et comment ils progressent,
et maintenez vos pratiques ensemble.

Note: Husam était un assistant bien-aimé de Rumi.

Comments (0)
+/- Write comment
Your Contact Details:
Comment:
[b] [i] [u] [s] [url] [quote] [code] [img]   
:angry::0:confused::cheer:B):evil::silly::dry::lol::kiss::D:pinch::(:shock::X
:side::):P:unsure::woohoo::huh::whistle:;):s :!::?::idea::arrow:
Security
Please input the anti-spam code that you can read in the image.